Accueil > Rubriques > Santé > L'Eveil du Scarabée

L'Eveil du Scarabée

 

De toute nouvelle génération, première en France et peut-être le modèle de demain, une maison d'accueil pour autistes a été réalisée par l'agence d'architecture Negroni archivision. Les architectes parisiens ont un regard architectural pour ce projet, basé sur l'innovation, l'émotion et l'invention.  L'Eveil du Scarabée est situé près d'Auxerre à Champcevrais (89). Sept ans ont été nécessaires pour sa réalisation.

 

Le projet

L'Eveil du Scarabée est un mixte de classicisme et de progressisme. Le parti pris architectural est contemporain et met en adéquation le milieu médicalisé et les techniques énergétiques modernes, la qualité de vie et le cercle familial.

Il s'agissait pour cette réalisation de casser tous les codes établis et de concevoir un bâtiment adapté aux autistes dotés d'une hypersensibilité émotionnelle, volumétrique et visuelle. Le fil conducteur pour l'architecte Emmanuel Negroni - qui a souhaité être l'intervenant à part entière dans ce projet -  est de valoriser la lumière, les espaces, la couleur, le son et le choix des matières. Après une étude approfondie du comportement des personnes autistes, le maître d'œuvre constate que les stimulations sensorielles sont des vecteurs d'amélioration de la santé mentale mais également un moyen de communication.

Le parti pris architectural est donc fondé sur la sécurisation, la réduction des tensions, la motivation à l'action et la réalisation de l'être. Plaisir et détente vont donc être des traits principaux.


Les futurs occupants passeront la majeure partie de leur vie au sein de l'établissement.

 

Ressenti visuel et volumétrique

Dans le bâtiment, une voûte en zinc de forme elliptique est mise en valeur. Elle incarne la douceur et s'intègre dans l'espace. Elle procure plus de volume. L'espace unique de l'Eveil du Scarabée regroupe les "maisons bois" (les chambres), les espaces de vie, les services administratifs et techniques. Un esprit village est reconstitué avec les allées, les cafés, les maisons et une place où l'on se rencontre ou  se retrouve. A proximité, les petites "maisons bois",  partie intégrante du bâtiment, sont intimes et ne donnent pas une impression d'enfermement.

 

La lumière naturelle et chromothérapie

Omniprésente mais non aveuglante, la lumière tient un rôle prépondérant dans le projet. Elle traverse le bâtiment dans toute sa longueur par des verrières ou des puits de lumière. Au crépuscule, ces derniers se transforment en lustres et tamisent l'ambiance. Des moucharabiehs en forme de petits scarabées ponctuent la lumière et l'atténuent lorsqu'elle est trop forte. Le soir, on a des couleurs chaudes et tamisées, la journée, des couleurs dynamiques et stimulantes.

 

Couleurs et Matières

Elles vont permettre aux occupants des lieux de se repérer et d'identifier les espaces.

Le choix pour les cloisons des chambres est le pastel. L'unité de vie est ponctuée par des couleurs et non des cloisonnements. Les matières plantent le décor et structurent les espaces. La nacre sur les murs est un clin d'œil au scarabée et elle réfléchit l'éclairage.

Chaque maison est réalisée avec une essence de bois différente.

 

Le son

L'isolation phonique est importante. Les murs colorés, déjà avec des pièges à sons, sont doublés d'isolant acoustique de type Sonebel. Les toits des blocs intérieurs sont recouverts de mousse de type 25 M1 CC. Le plafond en placo Rigitone absorbe les résonances.

 

L'unité de vie (1 350 m2)

Afin de minimiser le côté médical, les zones techniques dans des blocs nacrés vitrés (infirmerie, soins, salle informatique et balnéothérapie) sont disposées à la périphérie.

Ainsi, ils permettent une surveillance constante mais discrète.


Les couloirs sont minimisés pour ne pas représenter un élément hostile dans l'environnement des autistes.

 

Au cœur du Scarabée, un arbre, constitué d'un tronc d'olivier bicentenaire et d'une ramification de chêne. Il symbolise l'épanouissement durable et la force tranquille.

A côté, un espace public avec des assises fabriquées en lamellé collé de bouleau. Elles ont été spécialement étudiées pour l’autisme avec des ergonomies évoquant le repli sur soi en période de stress, l’ouverture aux autres et la relaxation. Tout le mobilier est réalisé pour ce projet sur mesure.

 

Les petites maisons autour de l'arbre sont composées chacune de quatre chambres de 25 m2. Elles sont toutes différentes.

 

Autre lieu de retrouvailles : le restaurant, en prise directe avec la nature et protégé de brise-soleil, et une terrasse pour l'été.

 

L'unité de travail  (180 m2) et la grange aux animaux ont gardé proportionnellement le volume de l'ancienne ferme des Porchers qui était autrefois sur le site. Des ateliers d'espaces corporels, de peinture, bois et sculpture sont proposés. La grange, elle, reçoit des animaux exotiques et participera à la découverte  et au développement des occupants mais aussi des écoliers de la région.

 

La construction optimise les techniques d'énergies renouvelables (des panneaux solaires pour la production d'eau chaude sanitaire, ventilation à double flux avec récupérateur d'énergie, pompe à chaleur réversible eau-eau par capteur pour la géothermie...).

 

L'Eveil du Scarabée démontre qu'un ouvrage médical et architectural sur mesure n'est pas forcément plus onéreux qu'une architecture standard qui est à coup sûr moins appropriée de nos jours.
Il se veut le symbole d'une société plus altruiste et plus sensible. L'agence Negroni archivision peut être fière de ce chef d'œuvre et espérer que cette vision en inspirera beaucoup.

 

-------------------


Negroni archivision

89, boulevard Pasteur

75015 Paris

Tél. : 01 43 20 20 02

Tél. : emani@negroni-archivision.com

 

 

 

Eveil du Scarabée

89220 Champcevrais

 

Maîtrise d'Ouvrage :

EPHAD de Champcevrais (JP Sanchis)

Maire de Chmpcevrais Pierre Denis