Accueil > Rubriques > Savoir-Faire / Talents cachés > Architecte Bâtisseur

Architecte Bâtisseur

Métier : architecte bâtisseur
Nous avons rencontré Yann Daoudlarian, associé président de l'agence d'architecture Franc, qui nous fait part de sa vision sur son métier d'architecte.
L'agence Franc est une agence d'architecture pluridisciplinaire. Elle réalise toutes sortes de projets même si un de ses domaines de prédilection est les bâtiments industriels, les usines et les parcs logistiques. Elle est experte en réhabilitation et rénovation. Beaucoup de sièges sociaux à son actif : notons entre autres Groupama, Orange Montpellier, Castorama, Grand Frais... 
Un savoir-faire, une expertise
Quel que soit le projet, l'agence travaille avec la même rigueur sur la performance économique en intégrant des économistes, en construisant en corps d'états séparés,en garantissant une optimisation du rapport qualité/prix. A chaque fois, l'agence s'engage dès le stade de l'esquisse sur un estimatif du coût de construction à partir de ratio puis de quantitatif.
Le développement durable
Démarche naturelle au sein de l'agence car elle est liée au cycle de la construction. Chaque collaborateur est spécifiquement et régulièrement formé pour accompagner les maîtres d'ouvrages dans la labellisation HQE®, Bream et Leeds.
Un travail poussé à l'extrême
Le bâtiment est l’expression d’un besoin justement traduit par les choix de matériaux, de coloris, des formes, des signaux… Le savoir-faire des architectes réside dans la mise en œuvre la plus harmonieuse à l’échelle d’un site, à l’image d’une société. L'agence a son propre studio de production visuelle avec la réalisation de perspectives de haute définition, de vues 3D, de films d’animation, de bases d’échantillons de nombreux matériaux. Il s’agit d’autant d’outils qui permettent de visualiser, de la façon la plus réaliste, le projet conçu dans son environnement pour faire le juste choix de l’Architecture.  Yann Daoudlarian précise : "Aucune plus-value à concevoir un bâtiment en bardage gris qui soit une « boite à chaussures », mais au contraire, à faire acte d’architecture en prouvant que l’on peut sans coût supplémentaire véhiculer par un bâtiment une image forte, représentative et valorisante pour son utilisateur.". 
 
Urbanisme
Architecte conseil auprès de nombreuses villes, l'agence Franc intervient en tant qu'Architecte Urbaniste. Sa connaissance en règlementation d'urbanisme et son savoir-faire pour les procédures spécifiques (Permis d’Aménager, Loi sur l’Eau, Etude d’impact, …) sont une garantie, lors de l’Etude de Projet, d’une vision globale des problématiques urbaines auxquelles il peut être soumis au-delà de celles liées au simple périmètre du terrain.
 
 
 
 
 
 
 
Architecte Bâtisseur

Yann Daoudlarian revendique le titre de Bâtisseur. Il constate que beaucoup de ses confrères ont perdu cette notion et sont relégués à un rôle de "diva" permettant d'obtenir des signatures et des obtentions administratives de permis de construire. Il se désole de les voir se cantonner aux missions de faisabilités et ensuite de laisser libre champ à un contractant général de construire tout un programme en totale indépendance. 

Dans sa ligne de mire, les assistances à maîtrise d'ouvrage qu'il appelle des assassins de maîtres d'œuvre, en ne leur laissant qu'une mission de visa architecturale. Il juge que le métier est à revoir et ne doit plus se limiter à choisir des teintes. 

Il prône les missions complètes qui consistent à consulter des entreprises en corps d'états séparés, de négocier les prix et de faire les mises au point techniques, de signer les marchés et de partir sur un chantier, de livrer un bâtiment et de proposer une garantie décennale de l'ouvrage.

"Notre rôle est de faire le meilleur bâtiment au prix le plus optimisé, tout en faisant acte d'architecture"

La véritable mission d'un architecte est d'anticiper et de proposer des alternatives techniques à isocoût. Il s'agit de coordonner les équipes afin d'appréhender toutes les contraintes. Pour cela, dès le début d'un projet, les ingénieurs économistes et les architectes doivent communiquer et travailler à l'unisson.
 
Comment est pensé un projet d'entrepôts ?
L'architecte nous répond : "beaux et pas chers !". Il précise : Ces bâtiments sont typiquement liés à un usage et se résument parfois pour certains à une enveloppe devant s’adapter autour d’un process. Ils demandent une rigueur absolue et un choix constructif affiné, une parfaite connaissance des matériaux. Il faut parfois anticiper sur de grandes portées, des problématiques de construction en site occupé. Personne ne s’extasie sur du bardage, sur un détail de couvertine métallique, ou de pied de bâtiment…pourtant ces détails mis bout à bout font du projet une réussite constructive économique, esthétique et pérenne.
 
Nous avons tous vu ces bâtiments hanter notre territoire, ces boites grises posées là sans réflexion esthétique et urbaine au bord de nos autoroutes. L’agence à très tôt su dire stop au massacre, place aux paysages, place aux normes environnementales,au plaisir et au confort de l’utilisateur et des voisins directs.
Son métier c’est aussi de convaincre les investisseurs, les élus, et de leur démontrer qu’avec le même budget, mais parfois en travaillant peut être un peu tard la nuit, on peut faire des choses magnifiques à isocoûts !
Yann Daoudlarian est fier de montrer des bâtiments construits, VRD compris, à environ 350 euros du m2. Son but  n’est pas de marger mais au contraire d’être fier d’avoir réussi à optimiser les prix sans désosser le projet.
Pour ce chef d'entreprise et architecte, la plus grande satisfaction est d'entendre un ouvrier de chantier dire « Ah, il s’est cassé la tête l’archi… et c’est beau ». Sa joie est que les hommes qui construisent le bâtiment, en font le leur.

Merci à Yann Daoudlarian pour ce partage et pour finir, nous vous conterons La fable des casseurs de pierres de Charles Péguy qui résume sa vision de son métier, de sa passion. 


_____________

 

"En se rendant à Chartres, Charles Péguy aperçoit sur le bord de la route un homme qui casse des cailloux à grands coups de maillet. Les gestes de l’homme sont empreints de rage, sa mine est sombre. Intrigué, Péguy s’arrête et demande :
- « Que faites-vous, Monsieur ? »
- « Vous voyez bien », lui répond l’homme, « je casse des pierres ». Malheureux, le pauvre homme ajoute d’un ton amer : « J’ai mal au dos, j’ai soif, j’ai faim. Mais je n’ai trouvé que ce travail pénible et stupide».

Un peu plus loin sur le chemin, notre voyageur aperçoit un autre homme qui casse lui aussi des cailloux. Mais son attitude semble un peu différente. Son visage est plus serein, et ses gestes plus harmonieux.

- « Que faites-vous, Monsieur ?», questionne une nouvelle fois Péguy.
- « Je suis casseur de pierres. C’est un travail dur, vous savez, mais il me permet de nourrir ma femme et mes enfants.»
Reprenant son souffle, il esquisse un léger sourire et ajoute : « Et puis allons bon, je suis au grand air, il y a sans doute des situations pires que la mienne ».
Plus loin, notre homme, rencontre un troisième casseur de pierres. Son attitude est totalement différente. Il affiche un franc sourire et il abat sa masse, avec enthousiasme, sur le tas de pierres. Pareille ardeur est belle à voir !
« Que faites-vous ?» demande Péguy
«Moi, répond l’homme, je bâtis une cathédrale ! »

 

 
----------------------
 

Finalement mon métier est comme beaucoup d’autres…1% de créativité et 99% de travail et d’acharnement, mais une fois un bâtiment livré, la première réflexion est toujours la même… « oui, cela en valait la peine ! » Yann Daoudlarian

 

Il est essentiel de développer une architecture juste, fiable et pérenne.

 
 
---------------------
 
Agence Franc
7, rue Bayard
75008 Paris
Tél. : +33 (0)1 42 25 26 07
www.agencefranc.com