Accueil > Rubriques > > Les Commerces de Luxe

Les Commerces de Luxe

 
Cushman & Wakefield, leader mondial des services dédiés à l’immobilier d’entreprise, analyse le marché des commerces de luxe et annonce de belles perspectives pour 2018.
 
< Analyse de 2017
Cushman & Wakefield constate qu'en 2017 les ouvertures furent en recul. 38 ouvertures pour 57 en 2016. Plus de la moitié concernent des créations ou des premières implantations. Les touristes internationaux au fort pouvoir d'achat sont revenus dans la capitale. Paris reste la destination première, suivie de la Côte d'Azur.
 
< Perspectives pour les années à venir
Le marché des commerces de luxe en France reprend. Une hausse des engagements de 30 % est prévue pour les années à venir. Première cause, la fréquentation touristique qui se développe (+38 % au 2ème trimestre). On constate une forte progression des Russes et des Asiatiques, cibles privilégiées du secteur du luxe. Paris reste la première destination française des enseignes de luxe et compte plus de 80% des inaugurations de l’année. La rue Saint-Honoré reste le leader du marché parisien avec huit ouvertures et contribue à affermir la suprématie de la rive droite où se concentrent depuis plusieurs années les flux de clientèle internationale.
 
< Le marché français 
Le marché français reprend après des mois de ralentissement, contrairement au marché mondial du luxe qui a connu un chiffre d'affaires en hausse de + 5 %. Le secteur de l'hôtellerie redémarre également. Il connaît une embellie avec des séjours plus longs et des budgets plus importants avec la clientèle asiatique (chinoise et japonaise). Le marché du luxe redevient optimiste.
 
La conjoncture plus favorable permet un réel retour de confiance de la part des enseignes de luxe. Les signatures en 2017 augmentent de 30 % par rapport à 2016.

L’année 2018 devrait tenir ses promesses.
Dans ce contexte favorable les groupes et les enseignes de l’industrie du luxe affinent leurs stratégies de développement par une sélection et un ciblage de plus en plus précis de leurs implantations, quitte à passer par des arbitrages.
 
< L'e-commerce et le luxe
23 milliards d'euros ont été dépensés pour des achats en ligne de produits de luxe. L'e-commerce a connu en 2017 une croissance de + 9 %. Cette augmentation laisse présager à l'horizon 2025 que les achats sur le net représenteront un quart des dépenses dans le secteur du luxe. Actuellement, selon les études de l'IFM et Matchesfashion.com, Internet est utilisé pour la phase de pré-achat. Neuf personnes sur dix, cherchent et comparent. Un client sur cinq dépense plus de 2 000 euros par an pour le luxe en ligne quand plus de 60 % des clients disent dépenser 1 000 euros par an sur le web.
 
< Le M-commerce
Le M-commerce (sur mobile) est en nette progression. 16 % au printemps 2017 et 23 % en octobre. Cette croissance est due à la génération Y (appelée aussi les Millénials,) pour qui le smartphone fait partie intégrante de la vie. 
 
< Evolution du luxe
Le secteur du luxe vit au rythme des mutations du commerce traditionnel. 
La clientèle est de plus en plus plurisectorielle et adepte de l’omnicanalité(*). Les acheteurs de produits de luxe n’appartiennent plus seulement aux classes aisées. Les critères de différenciation seront la fréquence des achats et le budget. Les marques vont devoir revoir leur positionnement et mettre en place une offre sur-mesure et en exclusivité.
 
< Evolution des espaces de vente
En raison d'une vie raccourcie des produits, les boutiques éphémères se développent dans le luxe. Des pop-ups permettent de tester de nouveaux produits mais aussi d'expérimenter de nouveaux marchés. Certaines enseignes en font un phénomène saisonnier. Chanel, par exemple, ouvre son showroom à Courchevel en hiver et celui de Saint-Tropez en été. Ainsi les déplacements de sa clientèle sont mis à profit.
 
Ces informations nous permettent d'expliquer les évolutions de notre société et des marchés. Cushman & Wakefield est un partenaire précieux qui nous permet de comprendre l'architecture comportementale.
 
------------------
 
 
 
Cushman & Wakefield
Etoile Saint-Honoré
21, rue Balzac
75008 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 76 92 92
www.cushmanwakefield.fr
 
 
 
(*) Enmarketing, le terme « omnicanal » désigne le fait que tous les canaux de contact et de vente possibles entre l'entreprise et ses clients sont utilisés et mobilisés.