Accueil > Rubriques > Hôtels / Restaurants / Spas > Les Roses Blanches

Les Roses Blanches

Une rénovation 5 étoiles
 
L'architecte Monika Kappel vient de redorer le blason de l'hôtel Cassidain, les Roches Blanches.
 
Histoire des Roches Blanches
En 1887, cet établissement était  une maison de maître en bord de mer, d'où son nom tiré des roches calcaires du littoral de Cassis. Son emplacement offre une vue imprenable sur la falaise de Cap Canaille. Dans les années 20, la propriété de villégiature devient un hôtel accueillant des personnalités comme Winston Churchill, Edith Piaf...
 
De cette époque, le bâtiment conserve quelques éléments d'Art Déco comme son entrée en fer forgé encadrée de colonnes, deux balcons à l’encorbellement travaillé et une étonnante rampe d’escalier aux motifs d’écailles, où se détachent, au premier étage, les initiales RB pour Roches Blanches. Au fil du XXsiècle, l’hôtel est modifié et agrandi plusieurs fois. 
 
Les pieds dans l'eau
Le cadre est idyllique. La situation de l'hôtel possède beaucoup d'atouts : un jardin en restanques ombragé avec des pins parasols, de multiples terrasses naturelles et bosquets plantés (pittosporums odorants, agaves, griffes de sorcière et autres plantes grasses), de nombreux bancs pour contempler la nature et la méditerranée, etc.

Les Roches Blanches possèdent un accès direct à la mer avec un escalier creusé dans la roche. L'adresse est un véritable paradis que les amoureux du lieu se sont empressés d'acquérir lorsqu'il fut mis en vente.
 
Réveiller la Belle Endormie
Son état nécessitait une rénovationprofondepour redonner au site toute sa splendeur. L'architecte et décoratrice Monika Kappel eut la mission de moderniser l'hôtel tout en respectant son histoire.
 
Le concept architectural
La superficie du projet est de 2 400 m2sur plusieurs bâtiments d'époques et de styles différents. L'objectif premier du concept a été d'augmenter la capacité d'hébergement et de rendre les lieux modulables. Les chambres peuvent ainsi devenir des suites et même  des espaces de travail. 
 
Pour l'architecte, il s'agissait d'ouvrir le plus possible l'hôtel sur le jardin et la mer. Une cohérence et une uniformité de style devaient être retrouvées. Monika Kappel s'appuiera sur les éléments Art Déco pour offrir un cadre raffiné haut de gamme. Avec son projet, les Roches Blanches incarnent l'Art de Vivre à la Française Passé.
 
La rénovation
Afin d'optimiser tous les espaces, la maison réservée jadis au personnel et les pièces utilisées pour les remises et combles sont aménagées. C'est ainsi que la capacité de l'hôtel est passée de 24 à 36 chambres et suites modulables de 24 à 80 m2. L'interaction avec l'extérieur est rendue possiblegrâce à l'agrandissement des ouvertures, la création de nouvelles terrasses et en rendant accessibles les toits terrasses.
 
 
Les espaces d’accueil, de détente et de restauration sont revus et magnifiés. La réception communique avec le lobby qui ouvre sur l’ancien restaurant, reconverti en un immense loungebar entièrement vitré, surplombant le jardin et offrant la mer pour horizon. Dèsleur arrivée, la Grande Bleueaccueille les clients. 
 
Un nouveau restaurant, plus intimiste, un bar en terrasse, un autre dans le jardin, une bibliothèque / salle de projection privatisable et un luxueux spa avec hammam complètent désormais les équipements del’hôtel.
 
A l’extérieur, une seconde piscine à débordement (20 x 4m)  en mosaïque noire, construite sur les rochers, invite à un bainavec les bateaux pour toile de fond. 
 
Des dîners en amoureux sont proposés sur la petite terrasse privative pour profiter du coucher de soleil.
Une autre terrasse est ouverte à tous (même à la clientèle extérieure del'hôtel) et permet de découvrir les nouveaux aménagements.  
 
Le Style Art Déco comme fil conducteur
L'architecte s'inspire des ornements 1920 conservés et leur ajoute une touche de contemporanéité. Les écailles de la rampe en fer forgé d’origine habillent désormais les comptoirs des deux bars, intérieur et extérieur, ainsi que la moquette des couloirs qui desservent les chambres. Les initiales RB de la balustrade ornent, quant à elles, une élégante mosaïque de pierre dans l’entrée de l’hôtel et sur le sol des ascenseurs.
 
Monika Kappel reprend les éléments de décoration des années folles 
(plafonds à caissons, lustres et appliques en chrome, sol en granit noir avec inserts de laiton, papiers peints aux motifs de palmes et impressions dorées...). Il en est de même pour le mobilier. Les canapés et les assises en velours, noyer et palissandre se conjuguent avec des fauteuils d’époque, vases, estampes et tableaux chinés. 
 
Une palette chromatique
Le Lounge bar est bleu vif. Le restaurant est jaune citron et le Lobby vert et gris.
 
Chaque chambre possède une tête de lit en laiton et laque noire rappelant les panneaux géométriques Art Déco. Sur les murs, une fine baguette délimite un soubassement peint dans de délicates couleurs poudrées, coordonnées au mobilier de velours et aux rideaux.
 
Les salles de bain sont marbre blanc, en calcaire ou en granit noir.
 
Une recette pour un décor luxueux
Monika Kappel mélange avec subtilité sur-mesure, tradition et modernité. Elle replace ainsi Les Roches Blanches dans la lignée des hôtels mythiques de la Riviera. Bien entendu, l'établissement possède un spa avec cabines de soin, hammam en mosaïque, espace détente et boutique. L'ouverture sur le jardin marie la contemplation au bien-être. 
 
Ce projet de rénovation est couronné de succès et fait obtenir à ce havre de paix sa cinquième étoile. 
 
 
------------------
 
Les Roches Blanches
9, avenue des Calanques
13260 Cassis
Tél. : +33 (0)4 42 01 09 30
www.roches-blanches-cassis.com
 
Monika Kappel
63, bis rue Boursault
75017 Paris
Tél. : +33 (0)9 79 22 18 34
www.agencekappel.com